Les Nationaux dans le viseur : J-4

Publié le par Le bureau

La liste des engagés pour les championnats nationaux, qui se dérouleront à Albi le week-end prochain (3-4 juillet), est parue sur le site de la FFA. Si cette liste n'est pas encore définitive, puisqu'il est possible de se désengager pour ceux qui le désirent, on connaît déjà mieux l'adversité dans laquelle les représentants de l'ASV vont devoir évoluer. Allez, on arrête le suspense, on sait à présent que Séverine a rejoint, sur les listes, Pierre-Yves et Line, qui avaient déjà  leur billet pour Albi après avoir réaliser les minima D dans leur spécialité respective !

 

C'est Line qui entrera la première en lice dès le samedi avec le concours de qualification. Reste à savoir dans lequel des concours 1 ou 2 elle sera, le premier étant prévu à 14h05 et le second à 15h20. Réponse le jour-même ! En outre, Line dispose a priori de la 15ème meilleure performance sur les 30 engagées. Si elle réussit à se qualifier pour la finale du concours, elle pourra relancer le dimanche, sur les coups de 15h20.

 

Pierre-Yves et Séverine, eux, n'entreront en piste que le dimanche. Tous deux engagés sur 3000m steeple, il y aura fort à faire sur les barrières avec une densité qui n'aura rien à voir avec les interrégionaux. En effet, si l'on se fie aux listes actuelles, Séverine détiendra le 19ème chrono des 22 engagées sur la course. Autrement dit, la voie sera loin d'être dégagée sur le premier tour de piste !

Pour Pierre-Yves, la donne sera différente : il détient le 22ème temps d'une liste de 36 engagés. Mais le nombre initial de concurrents fait qu'il y aura en toute logique deux séries à s'élancer. Le calcul est alors simple : Pierre-Yves risque fort de se retrouver aux avant-postes de la seconde série en présentant le 4ème chrono de référence au départ. (Si l'on part de l'éventualité qu'il y aura deux séries de 18 coureurs).

 

Départs prévus à 16h30 pour Séverine et 16h50 pour Pierre-Yves !

 

Albi.jpg

 

PS : La première liste de tous les engagés aux nationaux ici.

Commenter cet article